Site mis à jour le
27 septembre 2019
2935199 visiteurs

FAITES VOS DÉCALS, LE TEST     

Le passage obligé pour réaliser une belle maquette passe par la pose de décals. On trouve dans le commerce d'exellents produits permettant de créer des décorations sympa. Par contre, petit bémol:

* les planches, pour la plupart, ne permettent de réaliser qu'une maquette parmis les 5 à 6 proposées, ce qui fait que la moitié de la planche va rejoindre la boite à rabiot.
* Très souvent, on ne trouve pas la planche permettant de faire la belle déco dont on rêve, celle que personne n'a encore faite.
ALORS !

Depuis quelques temps, il existe dans le commerce spécialisé un système permettant de faire vous même vos décals. J'ai donc acheté de quoi m'éclater, et je vous livre le résultat de mes essais.

QUEL MATÉRIEL ?

* Un micro avec un logiciel de retouche photo genre PHOTOSHOP ou autre.
* Un scanner
* Une imprimante jet d'encre ou laser.
* Des feuilles de décal vierge. Il existe 2 type de feuilles pour les 2 types d'imprimante
     La feuille transparente
     La feuille blanche
* Un flacon de vernis MICROSCALE ref :MI-12 "LIQUID DECAL FILM"

OU SE PROCURER FEUILLES ET VERNIS ?

On commence à les trouver dans les magasins de maquettes. On les trouve aussi sur internet, chez  www.maquettes86.com (voir la page de liens). Il existe bien sûr, d'autres Eboutique.

ÉTAPE 1 -  DESSINNER SA PLANCHE À L'ORDI

Attention: L'imprimante ne sachant pas imprimer le blanc, on ne peut pas dessiner de sujet blanc sur la feuille transparente il ressortira...transparent. J'ai essayé de tricher en "peignant" en gris très clair: ça ne marche pas ! C'est également valable pour le jaune, bref toutes les couleurs claires. Il faudra se résigner à peindre le blanc sur la maquette et poser le décal dessus. Ceci étant dit, on peut commencer ses dessins.

Le problème majeur est la taille des sujets, lettres, marquage de servitude etc... Personnellement, je scanne des planches du commerce . Elles me servent de gabarit pour les dimensions. Je scanne à 400 DPI, c'est un peu lourd comme fichier, mais c'est précis. 200DPI étant la définition minimun. J'ouvre un nouveau fichier de 21,7 cm*15cm à 400DPI et j'importe tout les motifs de ma planche scannée. Je refais tous les sujets sur des "calques", je personnalise ma déco et supprime le scan. Il me reste ma planche.

ÉTAPE 2 -  L'IMPRESSION

Imprimer la planche en qualité photo, selectionner "papier ordinaire". Vérifier l'état des buses avant de lancer l'impression. Avant de passer le vernis sur les sujets, attendre 3 bonnes heures (ceinture et bretelles) pour que l'encre soit bien sèche.

Et voilà le travail !

ÉTAPE 3 - LE VERNIS

Les 3 heures étant écoulées, on passe le vernis sur les sujets, au pinceau. En séchant,  le vernis ne laisse aucune sur-épaisseur. Attendre au moins 2 heures avant que le vernis soit bien sec. Une 2ème  couche s'avère superflue. 

ÉTAPE 4 - LA POSE DES DÉCALS

Ils se posent comme n'importe autre décals avec les précautions suivantes:
* Pas de produit MICROSOL sur la maquette avant de poser le décal. J'ai essayé, les bords du décal se soulèvent et n'adhèrent plus. Donc poser le décal comme ceux du commerce. * Bien aplatir avec un chiffon sans peluche (un mouchoir par ex.) Pas avec les doigt, le décal préfère coller à vos doigts que sur la maquette...En général, cela suffit . Le décal épouse à peu près bien les creux et les reliefs.
* On peut passer du MICROSOL sur le décal avec un pinceau. L'effet est saissant, le décal se ratatine, se rabougri, gondole, puis en séchant se lisse et redevient.....comme si vous n'avez rien passé dessus. Personnellement, j'évite le microsol.

 

 

ÉTAPE 5 - LE VERNIS DE FINITION

Tous les décals sont maintenant posés, ne reste plus que le test du vernis de finition. J'utilise le vernis satiné Prince Auguste, passé à l'aérographe. Je n'ai rencontré aucun problème, les décals se sont comportés très gentiment, comme je l'espérait.

 

 En conclusion, ça marche pour les codes, les n° de série, les marquages de servitudes, toute couleur foncée. C'est quand même un peu plus compliqué quand il y a du blanc dans le motif à reproduire, mais l'imagination permet de résoudre ce problème secondaire. Bref, j'adhère.....

Page précédente Page suivante